Sélectionner une page

Un jour, quelqu’un m’a dit : « Pourrais-je vous demander un petit service ?  Je voudrais laisser une trace.  Je voudrais vous raconter l’histoire de ma vie.  J’ai perdu la vue, je ne sais plus écrire. Pouvez-vous me décrire ce qu’il y a sur cette photo ? Pouvez-vous me lire cette lettre ? … avant que je ne perde aussi définitivement la mémoire ».

C’était si soudain, cette question, et tellement émouvant aussi.  Heureusement, elle ne voyait plus, elle ne pouvait pas voir les larmes qui coulaient sur mon visage.  Cette personne si âgée, si consciente que la fin serait sans doute assez proche et qui voulait laisser une trace.  Des photos, des documents, des lettres, la guerre, pourquoi son métier, pourquoi à l’étranger.  Sa rencontre avec la personne de sa vie, le récit de ses aventures… Bref, un roman ?  Plus que cela, il lui faudra un livre d’histoire, un livre d’image, un livre exceptionnel retraçant les chapitres importants de son existence.

Cette personne, qui avec le temps, avait dû déjà se décharger d’une partie de ses souvenirs. De se défaire de son habitation, de se défaire de ses meubles qu’on ne sait plus placer ailleurs ou on ne le permet pas.  Se délester de tout cela, nous avons sans doute tous déjà connu cette épreuve.  Déplacer un de nos proches, par la force des choses, la maladie parfois, la vieillesse souvent !

Ces jours-là, on vide, on trie… et on se rend compte de tout ce que ceux-ci ont accumulés le temps de leur vie.   Autant de diapositives, de films super 8.  Autant de lettres d’amour, d’amitié et de bienveillance.  Autant de diplômes, de décorations (eh oui, il a aussi les bons services rendus à la patrie.

Si vous ne l’avez encore jamais vécu : juste un conseil : GARDEZ tout ce qui restera le plus précieux à vos yeux.  Un objet, aussi simple soit-il, une jolie bague, une montre, un vêtement, un meuble, un tableau, un appareil photo, un vase, un couvert, un rond de serviette…  Vous aurez toujours un peu de place.  Gardez aussi les lettres, les photos bien sûr, et les documents importants,… Tous ces souvenirs comme autant de « Madeleines », pour ne jamais oublier.

Et peu importe que vous en ayez peu, ou beaucoup.  Chacun son histoire, chacun sa vie.  Mais toutes sont riches de ce qui est laissé derrière elles. Un seul objet, et si on ne devait garder qu’un seul objet ?

Je crois que c’est cela aussi « byIsa ».  Il y a du rire, de la fantaisie…

… mais il y a de l’émotion aussi.

R(é)animez Vos Souvenirs… il en va de nos souvenirs et de nos histoires vécues.

Alors, si vous aussi, vous avez envie de raconter, pour vous, pour les vôtres, vos enfants, vos petits-enfants.  C’est le moment !

Prenez un (beau) dimanche pluvieux, gris et maussade, au coin du feu.  Une tasse de thé, de café, un petit biscuit, un chips, un bon morceau de saucisson feront l’affaire aussi 🙂 … Peu importe ! Juste ce qui vous fait plaisir à ce moment !   Allez chercher votre carton, perdu au fond du grenier, faite un tri, relisez ce courrier abimé, déchiré parfois, et poussiéreux…  mais surtout, SURTOUT, ne le replacez pas au grenier.  Si vous le pouvez, faites-en quelque chose de précieux.

Bon… disons que vous n’avez pas ce carton…  Ce n’est rien, prenez quand même votre temps et faites de votre (beau) dimanche pluvieux, gris et maussade, et même si vous n’avez pas de feu, simplement un bon moment.  Ne rien faire… et penser…      Au carton que vous laisserez peut-être un jour à ceux qui vous survivront 🙂